docteur

Philippe Dransart
Médecin homéopathe - Phytothérapeute

Vingt pages... Tout y était passé, l'enfance, l'adolescence, la préférence de son père pour la petite soeur, tout... René reposa la lettre de sa fille sur la table, quand la douleur le prit au ventre. Pourquoi tant d'ingratitude ? Un an et demi passa sans autres nouvelles, et l'on découvrit chez René un début de cancer de la prostate. Coïncidence ? Le cancer est une altération de l'ADN, lequel, tel un plan d'architecte, sert de « référence » à la cellule : quelque part il donne un « sens » à cette construction qui, autrement, serait anarchique.


Blessé dans sa principale raison de vivre, René vit cette « perte de sens » se dire jusque dans l'intimité de ses cellules. La prostate n'est-elle pas en effet celle qui, fluidifiant la semence, permet de véhiculer et de « transmettre » la marque paternelle ? Touché dans son image de père, René se battait contre cette image de lui que la lettre de sa fille lui présentait comme en miroir. Et derrière son ressentiment se cachait une lutte intérieure contre lui-même, dans laquelle René nourrissait sa blessure en même temps qu'il se battait contre elle... une lutte dont son bas ventre s'était fait le témoin...


La maladie n'est pas seulement une « projection » dans le corps de ce que nous ressentons, elle reflète la douloureuse contradiction dans laquelle nous nous retrouvons piégés... Mais piégés par quoi, par qui ? Commence alors un long travail de la conscience sur elle-même, car ne nous y trompons pas, c'est bien d'un travail dont il s'agit : comment pourrions-nous faire la paix avec notre douleur lorsque l'idée que nous avons de nous s'est nouée avec elle ? Sept questions pour nous aider à cheminer...


Philippe Dransart est médecin homéopathe et phytothérapeute. Il nous livre ici le fruit de 25 années d'expérience et de réflexions sur le pourquoi de la souffrance, comment mieux la comprendre afin de s'en libérer.